Bientôt fini de faire n'importe quoi en trottinette ...

En effet, vu que la proposition de loi réglementant l'usage de la trottinette électrique a été approuvé à l'unanimité par la commission Mobilité de la Chambre ce 20 avril dernier.

Qu'est-ce qui change ?

Désormais celles-ci seront considérés comme des vélos et ne pourront donc plus dépasser la vitesse maximale de 25 km/h. Elles devront égakement être équipées d'un avertisseur sonore comme le prévoit la législation pour le vélo (klaxon, sonnette,...).

Il sera bientôt interdit aux jeunes de moins de 16 ans de circuler sur la voie public avec ce genre d'engin. Mais ils pourront encore circuler dans les zones "récréatives" (aires de jeux, parcs, ravel, zone piétonnes...). Et terminé aussi de circuler à plusieurs sur la trotinette sauf si celle-ci est conçue spécialement pour le transport d'une personne tierce.

Il est interdit de rouler sur le trottoir pour ce type d'engin. En revanche s'il n'y a pas de zones spécifiques prévues à cet effet, le stationnement sur le trottoir reste autorisé à condition bien sûr de ne pas bloquer le passage des autres usagés. 

Et Bruxelles va même plus loin . . .

En effet en plus de modifications du Code de la route, la région bruxelloise, vient de prendre des mesures spécifiques complémentaires applicables à sa région. Les trottinettes qui se trouvent en libre-service seront automatiquement limitées à 20 km à l'heure dans tout Bruxelles et à 8 km/h sur le piétonnier du centre-ville, ainsi que sur le semi-pétionnier de la chaussée d'Ixelles et ces alentours. Cette limitation sera opérée par les opérateurs* eux-mêmes.

Ethias

Ethias propose une assurance vélo: vol à prix avantageux (49 € pour un vélo de 2.000 €), assistance vélo, omnium et vous laisse la liberté de choisir vos garanties. Faites un calcul et souscrivez en ligne.